Les plantes stimulantes de la fertilité

Les plantes sont très puissantes et peuvent être un excellent remède durant la grossesse. Leur utilisation n’est en revanche pas anodine et il est important d’avoir connaissance des vertus et des potentiels dangers de chacune. Avant toute utilisation d’une plante pensez à demander conseil à votre naturopathe.

 

Sommaire :

  1. Les plantes de la fertilité féminine (oestrogène-like)

  2. Les plantes de la fertilité féminine (progestérone-like)

  3. Les plantes de la fertilité masculine

 



Il est aussi important d’être vigilante en cas d’antécédents personnels ou familiaux de cancer hormonodépendant (sein, ovaire, utérus...). En effet, les plantes contenant des hormones végétales sont à utiliser avec discernement. Durant la grossesse une des galénique (forme sous laquelle se trouve la plante) que je vous recommande est la gemmothérapie (macérat de bourgeons de plantes). Par exemple le Macérat de Framboisier en 1ère partie de cycle et Macérat de Pommier en 2ème partie de cycle. Le macérat de framboisier est très efficace pour réguler les cycles féminins.

Attention ! L’usage des plantes doit être arrêté dès connaissance de la grossesse.


Plantes stimulante de la fertilité féminine à visée œstrogène-like

(à prendre en phase folliculaire, pré-ovulatoire)


  • La sauge officinale (feuilles et sommités fleuries): elle régularise les cycles menstruels. Contre-indiquée en cas d’ATCD, d’épilepsie ! (Attention abortive)

  • Le lamier blanc (plante entière et sommités fleuries), en infusion

  • Le houblon (stimulant oestro)

  • Le trèfle rouge, participe à l’équilibre acido-basique du vagin et de l’utérus.

  • L’onagre (huile) régularise les cycles, elle est anticoagulante, ce qui assure une meilleure circulation au niveau du petit bassin (2 caps de 500mg/j). Contre-indiquée en cas d’épilepsie ou de prise d’anticoagulant.

  • L’angélique. Plante photo-sensibilisante. Eviter l’exposition au soleil pendant la prise d’angélique.

  • Le fenouil, régularise ou aide au retour des cycle

  • La Cimicifuga Racemosa (racine), régularise les règles en stimulant la sécrétion d’œstrogènes.

Plantes de la fertilité féminine à visée progestérone-like

(à prendre en phase lutéale, post-ovulatoire)

  • La salsepareille agit sur le corps jaune. Elle est aussi dépurative

  • L’alchémille, agit sur le corps jaune en extrait de plante fraîche 20 à 25 gouttes/j dans un peu d’eau ou en infusion

  • Le grémil régularise les hormones FSH et LH. Il est à prendre lorsqu’il y a un excès d’œstrogènes

  • Le gattilier augmente la phase lutéale (action sur la LH) et freine la sécrétion de prolactine

Plantes de la fertilité masculine

  • Le chêne est un tonique sexuel, il agit sur la fatigue et stimule le système nerveux en mâcérat.

  • Le schisandra augmente les sécrétions sexuelles et améliore la libido. Plante adaptogène qui renforce et tonifie l’organisme. A éviter en cas de prise d’anticoagulants

  • Le gingembre, propriétés stimulantes qui augmente le volume et la mobilité des spermatozoïdes

  • Le tribulus terrestris augmente la production de testostérone (+30% en 2 mois) et la spermatogénèse.

  • L’avoine est un tonique sexuel et tonifiant général. Elle augmente la spermatogénèse.


Vous avez des questions ? Ecrivez-nous !

14 vues0 commentaire